BULLETIN SOLAIRE & ÉNERGÉTIQUE DU 29 JANVIER

Par Sam's • 29 jan, 2017 • Catégorie: ARCHIVES, EDITO, LES HISTOIRES DE SAM'S, MECANIQUE CELESTE, SOLEIL


Le trou coronal N°58 venant du cadrant Sud-est continu son extension jusqu’à l’Équateur solaire et les prédictions de NOAA nous indique qu’il commencera à être géo-effectif à partir du 31 janvier, déclenchant une tempête de vent solaire de force G1.

Ce trou coronal a des propriétés expansif car il a déjà effectué une rotation complète depuis le début du mois et parce qu’aussi, il a fusionné avec un autre trou coronal qui se trouvait là depuis déjà un petit moment.

Avant qu’il ne perde sa polarité négative, les vents solaire pourraient bien atteindre jusqu’à 800 Km/sec soit plus de 2,8 millions de Km/heure.

L’alerte est maintenue jusqu’à au moins vendredi 3 février et pourrait provoquer une tempête géo magnétique de force G2.

La pression photonique informationnelle qui s’exerce continuellement sur la magnétosphère terrestre depuis plusieurs semaines ne nous laisse aucun répit.

Elle nous pousse véritablement à un grand nettoyage et nous invite à avoir le courage de ne pas fuir ce qui crée en nous des états d’inconforts même s’ils nous sont difficiles à vivre à travers des moments de doutes plus ou moins intenses.

Cela veut dire que nous devons reconnaitre et nous défaire des comportements ou des schémas de pensées limitants qui desservent aujourd’hui notre chemin d’évolution. 

Combinée avec les rayonnements cosmiques, les effets de la nouvelle lune et le nouvel an chinois, c’est un chant du coq annonciateur d’une levée de voile planétaire dans tous ses aspects comme nous le voyons en ce moment avec les affaires qui sont révélées ces derniers jours.

On s’insurge, on crie au scandale en dénonçant l’insupportable corruption de l’élite institutionnelle à la manœuvre, mais ne nous y trompons pas, il serait trop facile de tomber dans le piège d’aller taper sur ceux à qui nous avons rétrocéder notre propre pouvoir, notre responsabilité et du même coup, confine à l”évitement de soi.

Ne nous sommes-nous pas corrompus dans une moindre version de nous-mêmes ?

Sommes-nous absolument certain d’être fidèle à qui nous sommes ?
Est-ce que nous n’adoptons pas à notre insu, des mécanismes ou des croyances allant à l’encontre de notre intégrité ?

Est-ce que nous n’édictons pas des règles et des lois défiant notre propre souveraineté ?

Et à quelles parts obscures avons-nous permis de vivre à nos dépens ?
Ce qu’il se passe à l’extérieur est parfois le reflet de notre propre déni.
Ceci est un bel exemple de pipi/caca.
Personne ne nous a contraint à nous défaire de notre responsabilité.

Acceptons que ce qui se passe à l’extérieur se passe déjà en nous.
Qu’y aurait-il de plus futile, de plus insensé, que de créer une résistance interne à ce qui est déjà en nous ?

Réalisons que la base même de ce qui est révélé à l’extérieur se terre en nous.
Que pouvons-nous y faire ?
Penser qu’il y a quelque chose à faire par l’extérieur est fallacieux.

De même, pourquoi attendre que l’extérieur fasse le boulot à notre place ?
Les révélations sont avant tout une relation avec soi, une disposition d’esprit, une affaire de conscience !

Les choses perçues sont des miroirs, non des faits et ce que voient nos yeux, c’est notre disposition d’esprit, réfléchie à l’extérieur et la plus grande et orgueilleuse erreur serait de penser qu’elles ne nous appartiennent pas.

Aussi et dans cette perspective, osons l’introspection et cette mise en convergence entre l’extérieur et notre intérieur même si cela génère de l’inconfort car au contraire, cet inconfort ou ce sentiment de se sentir perdu est une indication que nous devenons de plus en plus présent et que nous sommes en train d’évoluer.

C’est pourquoi, sans porter de jugement sur les affaires du monde, soyons-en observateur neutre sans implication émotionnelle exagérée, comme étant des pistes révélatrices vers des changements que nous souhaitons devoir opérer en nous.

Dans ce qui influx, ne pas tenter d’y mettre de l’ordre au moyen du mental.
Soyons ouverts et réceptifs dans l’acceptation de cette grâce car nous sommes l’immuable au cœur de tous les mouvements, l’invisible au cœur du visible.

Le Soi est plus proche que l’intimité.

La Lumière finit toujours par transformer nos sombres perceptions en éveil.
Bien et bon toujours,
Sam’s

BULLETIN SOLAIRE & ÉNERGÉTIQUE DU 2 JANVIER

LARGE TROU CORONAL FACE A LA TERRE

Un gros trou coronal massif fait face à notre planète aujourd’hui et envoie un flux de vent solaire vers notre planète à plus de 700 km/sec.

Ce flux de vent solaire pourrait arriver dans environ deux jours maintenant (4 janvier 2017) et des conditions de tempête géomagnétique G1 mineures sont possibles lorsque ce flux de vent solaire arrivera.

L’activité solaire nous surprend une nouvelle fois non par ses éruptions, mais par ses vents solaires issus des trous coronaux qui ne cessent de se succéder depuis novembre 2016.

Malgré la phase dormante de notre étoile (minimum solaire du cycle 24 soit de 2008/2019), notre soleil ne cesse de nous envoyer un flux photonique informationnel et ce, quelque soient les conditions atmosphériques, artificielles ou non.

Les météores vont aussi être de la partie en ce début d’année avec une centaines de passages par heure entre le 3 et le 4 janvier ainsi que de nombreux soubresauts sismiques de plus en plus forts (https://www.youtube.com/watch?v=1Ypts2CTF6Q).

Comme elle nous invite à le faire, la terre s’ébroue, se nettoie et se régénère et il est clair qu’il y a un plan cosmique en préparation.

En effet, il semble que le centre de notre galaxie mette le paquet sur tout système solaire naviguant au travers de son nuage photonique.

Nous entrons dans un nouveau cycle qui va durer 2000 ans, le temps que nous traversions la Nébuleuse d’Or. Nous avons donc à prendre une part active au changement que nous voulons voir advenir.

C’est une période révolutionnaire qui nous invite au grand retournement et cela ne se fera pas sans mal, de plus ou moins grands inconforts, tout dépens des résistances qui restent à nous délester.

Il se peut que nous ayons l’impression de traverser par moment “la nuit obscure de l’âme”.
Acceptons de vivre pleinement cela comme le tribut à verser au gardien de nos parts les plus sombres.
Au milieu de cet apparent chaos, il se terre un feu vert secret qui jamais ne cesse de briller.

Je ne vous souhaite pas une bonne année car 2016 a été celle qui nous propulse dès à présent dans le grand retournement de conscience tant espéré, en la totalité de qui nous sommes vraiment.

Alors joyeuse traversée en nous même et bon toujours,
Sam ’s

BULLETIN SOLAIRE & ÉNERGÉTIQUE du 10 décembre

ALERTE: géomagnétique K-index 5

Seuil atteint : 9 décembre 2016 à 20:50 UTC
Active : Oui et toujours en cours
Échelle NOAA : G1 - Mineure

 Une tempête géomagnétique mineure (G1, indice KP5) a bien eu lieu ces trois derniers jours venant du trou Coronal N°43 par un flux de vent solaire géo-effectif et à grande vitesse circulant dans cette zone atteignant la Terre durant ces 3 jours.

Toute la semaine depuis le 5 décembre, les vents solaires se sont mis à souffler de manière crescendo allant de 300 km/s à près de 800 km/s dans la journée d’hier tandis que la Force du Champ Magnétique (BT) a atteint l’indice 15 pour redescendre à 5 entre hier et aujourd’hui à 12H00.

Les observateurs du ciel à des latitudes élevées ont pu observés de belles aurores boréales autour du cercle polaire arctique.

Sacha Layos en a capturé une la nuit dernière à Fairbanks, en Alaska.

Une activité géomagnétique améliorée restera possible pendant les 24 prochaines heures alors qu’un écoulement du vent solaire à haute vitesse qui continue à être géo-effectif aujourd’hui à souffler au-dessus de 600 km/s.

Contrairement aux dernières tempêtes solaires, je n’ai pas ressenti de fortes pénétrations photoniques ni de scintillements auditifs aussi forts que les fois précédentes.

Cependant, de nombreuses inquiétudes ont été publiées ici et ailleurs au sujet des chemtrails. Je les ai aussi vu et j’ai pu remarqué que l’activité d’épandage aérien s’est accrue fortement entre le 8 et le 9 décembre, journées de la fête des lumières à Lyon.

Ce n’est pas la première fois que j’observe ces deux phénomènes se produire simultanément.

Mise en perspective :

Ces épandages apparaissent bien plus souvent et de manière plus étendue lors d’activités solaires lorsque les conditions atmosphériques sont favorables.

Plus spécialement, lors de tempêtes géomagnétiques par les vents solaires qui viennent frappés notre magnétosphère.

La composition de ce voile artificiel diminue la luminosité et donc sur notre humeur. N’allons donc pas chercher par je ne sais quel autre effet sur quoi cela pourrait influe.

Ces faux nuages colmateraient-ils des brèches ? …

… notamment les trous de la couche d’ozone afin de filtrer les particules photoniques informationnelles

Quel impact cela pourrait-il avoir sur la résonance cosmo-tellurique de notre planète, sur notre taux vibratoire et donc, sur notre conscience ?

Serait-ce une tentative d’abaisser le niveau de notre perception et de compréhension ?

Si c’est le cas, comment placer notre attention pour ne pas subir les effets éventuels de cette géo-ingéniérie ?

Tout simplement en ne s’identifiant pas émotionnellement à de possibles conséquences nous coupant de notre pouvoir d’auto-protection psychique et spirituelle.

Il est tout d’abord important de ne pas mettre le focus là-dessus, c’est le but recherché car cela génère la peur, abaisse notre taux vibratoire et altère notre conscience ;-)

Ce focus ainsi porté provoque des émotions de survie qui nous maintiennent dans un bas niveau de conscience.

Boire beaucoup d’eau afin de faire circuler l’information entre les cellules favorise une bonne réception/transmission de nos antennes énergétiques jusqu’au  qu’au cœur de notre ADN.

Le jugement que nous pouvons porter sur nous, nos relations et le monde est très énergivore et se prête à nous déconnecter de notre Soi.

Une attention particulière à l’ancrage est à privilégié ainsi que le partage de nos ressentis avec des proches qui ont une attitude positive et introspective, malgré les évènements et la période trouble que nous traversons.

La pleine lune du 13 & 14 décembre qui se profile est déjà active depuis jeudi 8 décembre et ce n’est sans doute pas un hasard si cette tempête solaire s‘est déclenchée à ce moment là.

L’ascension de la lune influe sur les fluides, d’où l’importance de boire beaucoup d’eau. Pour les plus sensibles, cette pleine lune agira de manière assez soutenue encore une semaine après son apogée.

La lune montante agit comme un résonateur émotionnelle et le choix de nos pensées comme de nos intentions sont à poser en pleine conscience. Cette phase de lune opère comme un vortex qui vient en frapper la toile de l’univers qui, par effet de résonance, peut les rendre parfois manifestes et visibles en temps réel.

C’est un des effets de l’accélération du temps où toute projection se réalise quasi instantanément.

Le chaos émotionnel humain perturbe énormément la Terre qui réagit de plus en plus violemment à cette saturation. Nous le voyons bien avec l’activité sismique de plus en plus fréquente et rapprochée qui a lieu quotidiennement sur notre planète.

 C’est pourquoi il est nécessaire de contrôler nos passions !

” Chacun de nous a le pouvoir d’affecter ce champ de manière positive ou négative. Toute la négativité exprimée, comme la haine et la peur, a une incidence directe sur l’état de la planète.

La Terre réagit violemment à nos pensées et nos sentiments et elle émet un type de rayonnement qui se répercute sur les modèles climatiques.

Les éléments sont comme des anticorps planétaires.” - Marina Popovitch - http://www.urantia-gaia.info/…/les-revelations-de-la-cosmo…/

Daniel Clermont nous dit dans son bulletin de décembre que :

” … cette fin de cycle est doublement intense parce qu’elle correspond aussi à de profonds (et mystérieux) nettoyages de mémoires inconscientes qui vont bien au-delà de celles des neuf dernières années. Sur les plans où le temps n’existe pas, les mémoires s’amalgament “par thèmes”.

Ainsi, en même temps que nous laissons partir les encombrements des neuf dernières années, nous nettoyons aussi ceux dits “des vies antérieures” ; le tout pouvant provoquer des charges émotionnelles inhabituelles, parfois dans les situations les plus banales de notre quotidien, ainsi que toute une gamme se symptômes.” http://www.danielleclermont.com/DCblog/?p=1507#more-1507

Donc une invitation à saisir les occasions de délestage, d’allègement, de changement et d’avancement afin de transcender les pensées négatives et pessimistes pour se tourner vers le positif, l’optimisme et la lumière.

Noël veut dire nouvelle clarté et il nous reste encore une dizaine de jours pour nous y préparer avant le pic du solstice d’hiver, soit le 21 décembre à 10h44 d’une année en 9.

Alors joyeuse nouvelle clarté et bon toujours,

Sam ’s

Vous pouvez partager cet article à condition d’en respecter l’intégralité, de citer l’auteur, la source et le site http://samstory.free.fr

 

Sam's est
Email à Sam's Webmaster | Tous les Articles de Sam's

Laisser un Commentaire ;-)