POURQUOI LES GENS NE GUÉRISSENT-ILS PAS ?

Par Sam's • 1 mai, 2016 • Catégorie: ARCHIVES, EDITO, LES HISTOIRES DE SAM'S, LES PLUS POPÜLAIRES, LUMI-NEWS

Les gens ne guérissent pas
parce qu’ils ne se sont pas libérés de l’illusion d’être une victime

 

Ne pas croire qu’on a le pouvoir de se guérir, ni que c’est ce qui se passe au plus profond de nous qui a tout d’abord créé le problème. Il a effectivement été prouvé en physique quantique que les cellules se transforment dans notre corps en fonction de notre volonté, de notre intention. Hélas, la plupart des gens ne sont pas conscients de leur intention profonde qui est souvent très différente de ce qu’ils disent ou pensent.

Un médecin intuitif partage avec nous sa vision unique de la raison pour laquelle les gens ne guérissent pas. Il a longtemps pensé que tout le monde voulait être guéri. Mais il a fini par se rendre compte que « la guérison était très désagréable ! »

Les obstacles à la guérison comprennent le fait d’abandonner de vivre dans le passéde cesser d’être une victime, et la peur du changement. Diriger notre pensée et notre énergie sur notre passé se fait au détriment de nos cellules et de nos organes qui ont besoin d’énergie pour fonctionner et guérir.

La guérison exige de vivre dans le présent et de récupérer l’énergie piégée dans nos traumatismes et dans nos blessures. Ce médecin dit que la seule raison de nourrir et de garder le passé vivant, c’est l’amertume de ce qui s’est passé.

 

Refuser de pardonner à un évènement ou à une personne du passé produit des fuites d’énergie. Le pardon guérit les fuites. Le pardon n’a rien à voir avec le fait de ne pas responsabiliser les autres pour les blessures qu’ils ont causées.

Il a plus à voir avec la liberté de la personne qui se perçoit comme une victime.

Quand nous arrivons à voir un évènement douloureux de notre vie comme un message ou un défi plutôt que comme une trahison personnelle, l’énergie de vie liée à cet évènement reflue vers les circuits énergétiques de notre corps physique.

Les gens ne guérissent pas parce qu’ils ne se sont pas libérés de l’illusion d’être une victime. Trop souvent, les gens obtiennent du pouvoir sur les autres grâce à leurs blessures parce qu’ils ont trouvé que ça leur apportait du soutien. Les blessures deviennent alors un moyen de manipuler et de contrôler les autres.

La guérison exige souvent des changements de mode de vie, d’environnement et de relations. Le changement peut être effrayant !!!

Il est facile de rester dans un circuit d’attente, en affirmant que l’on ne sait pas quoi faire, alors que c’est rarement vrai. En fait, lorsque nous restons dans un circuit d’attente et que nous savons exactement ce qu’il faut faire, c’est que nous sommes terrifiés par le fait d’agir en conséquence…

 

Le changement est effrayant, et le temps d’attente donne un sentiment de sécurité, alors que la seule façon d’acquérir véritablement ce sentiment de sécurité est d’entrer dans le tourbillon des changements et de se sentir vivant à nouveau.

La guérison nécessite une action. Manger, l’exercice quotidien, prendre le bon médicament produisent des changements sains dans le physique.

Relâcher le passé, laisser tomber les emplois stressants ou les relations inappropriées sont des actions qui libèrent l’énergie du corps.

Ce qui améliore l’une améliore l’autre, la puissance physique et l’énergie sont intimement liées.

Même le processus de la mort auquel nous sommes tous confrontés, peut devenir un acte de guérison des vieilles blessures qui se libèrent en résolvant les questions laissées en suspens avec ses proches.

 Maria de los Ángeles Rodeiro

Source : http://www.pravaha.be/…

Il y a aussi des gens qui guérissent, et on ne sait pas forcément pourquoi, mais comme nous ne savons rien sur ce processus, il y a peut-être une autre compréhension à envisager. La guérison ne dépend pas seulement du médical ou de la psychologie, ça dépend aussi de l’Être. L’Être n’est pas conditionné par le médical ni par la psychologie du moi, l’Être passe par des incarnations en nombres et c’est académique de le dire, mais il serait plutôt “blasé”.

L’Être c’est “l’Autre”, celui qui paraît dans la confirmation de l’éveil. L’Être passe par nous, nous qui sommes véritablement incompétents et vains pour exprimer des vérités atomiques et universelles, l’Être c’est l’éclat du Père ; une ambition c’est rien, L’Être n’est pas ambitieux c’est un morceaux du UN… Si l’Être nous fait guérir, on guérit comme par miracle, sans effectuer de massages savants ou de passes magiques, c’est un temps qui se fait et qui passe par nos corps. Quand l’Être passe par nous pour terminer nos vies, nous mourrons dans l’épaisse torpeur de l’homme et nous nous réveillons dans la belle Lumière des sur-mondes.

 ***

Passage a l’acte :
 je sais, mais je ne peux pas agir !

Gislaine Duboc

Je sais mais je ne peux pas agir. Le conditionnement dans lequel nous sommes éduquer nous permet de résister là ou nous devrions lâcher. Qu’est ce qu’il faut pour passer a l’acte quels sont les signes qui accompagnent cette décision …

***

Le mental est incapable d’être intelligent.

 

Seule l’absence de mental fait preuve d’originalité et de radicalité. Seul le silence mental est une rébellion: il est activement rebelle. Le mental vous plonge dans une certaine léthargie. Accablé par les souvenirs du passé et préoccupé par vos projets d’avenir, vous vivez en veilleuse. Vous ne vivez pas au maximum. Votre flamme intérieure est faible. Cependant, dès que vous commencez à abandonner vos pensées et à évacuer la poussière qui s’est accumulée dans votre passé mental, la flamme alors devient plus grande, pure, claire, vivante et jeune. Votre vie toute entière devient une flamme qui se dresse sans fumée. Voilà ce que signifie conscience. (Osho)

 ***

Pourquoi les gens ont de la difficulté à guérir

En effet, nous connaissons tous de nombreuses personnes qui souffrent de ceci et cela, qui font beaucoup d’efforts pour guérir, mais ne guérissent pas. Je vais donc vous partager le fruit de mes observations à ce sujet depuis plus de 40 ans. Bien avant de créer l’école Écoute Ton Corps, je travaillais dans la vente comme gérante régionale du Québec et je me souviens que j’entendais tous les jours quelqu’un se plaindre d’un problème physique ou psychologique. Ce pouvait être une personne de mon équipe de vente ou parmi les clients. C’est d’ailleurs une des raisons qui m’a incitée à créer mon école.

J’ai pu observer les causes principales citées ci-dessous chez des milliers de personnes et elles s’appliquent à toute forme de problème, qu’il soit physique ou autre.

  • Ne pas croire qu’on a le pouvoir de se guérir, ni que c’est ce qui se passe au plus profond de nous qui a tout d’abord créé le problème. Il a effectivement été prouvé en physique quantique que les cellules se transforment dans notre corps en fonction de notre volonté, de notre intention. Hélas, la plupart des gens ne sont pas conscients de leur intention profonde qui est souvent très différente de ce qu’ils disent ou pensent.

  • Refuser de voir que tout incident et toute personne désagréable représentent des messages ou des défis pour nous aider dans notre plan de vie. C’est donc refuser de prendre sa responsabilité en croyant que la cause de notre maladie ou notre malheur est à l’extérieur de nous.

  • Continuer à jouer le rôle de victime en croyant que nous ne sommes pas chanceux. Cette énergie de victime donne une fausse illusion de pouvoir sur les autres. Les victimes utilisent leur entourage. Ils recherchent leur pitié ou leur aide pour être encouragés et soutenus. Hélas, cela n’arrange rien et ne fait aucune différence à leur situation. Au contraire, cette attitude ne fait que l’entretenir et même l’aggraver. Elle indique que nous continuons à entretenir le passé, donc le problème.

  • Croire qu’on ne peut rien faire ou ne pas savoir quoi faire. Par exemple, croire que parce qu’un médecin dit qu’on a une maladie incurable, on doit la subir le reste de nos jours. Il s’agit de réaliser que cela veut juste dire que la médecine n’a pas encore trouvé de remède, c’est tout. Cette raison n’est même plus valable, car nous vivons à une époque de grande évolution de connaissance et de conscience. Nous avons à notre portée de l’aide sous toutes les formes.

  • Avoir peur du changement est une cause très importante de problèmes. Beaucoup de gens restent dans une situation difficile, plutôt que de changer d’attitude, en pensant qu’ils sont plus en sécurité dans ce qu’ils connaissent. Ils se disent qu’il y a pire aussi et qu’en changeant, ils s’attireraient peut-être quelque chose de plus difficile. Voilà l’emprise de leur ego qui ne peut tolérer aucun changement. Ces gens vont souvent dire qu’il n’y a rien à faire, que c’est leur destinée et qu’ils ne peuvent la changer.

  • Le manque d’amour de soi est la raison principale. C’est l’amour qui nous aide à reprendre contact avec notre grande puissance intérieure, à avoir ainsi une intention ferme qui a le pouvoir de transformer nos cellules. Aussitôt que vous souffrez dans votre corps ou dans vos relations, souvenez-vous que c’est votre âme qui crie Au secours et vous dit de vous aimer davantage.

Vous croyez peut-être vous aimer parce que vous prenez du temps pour vous dorloter, bien manger, répondre à vos désirs. Mais très souvent, ce comportement peut être motivé par la peur de ne pas être aimé. Celle-ci est aussi grande que le manque d’amour de soi.

S’aimer c’est donc se donner le droit d’être humain, d’avoir des défauts, des limites, des croyances, des peurs, des difficultés…

S’aimer, c’est savoir que quoi que vous attiriez dans votre vie, vous sert à avancer, à améliorer votre qualité de vie. Même si c’est une difficulté, vous avez tout ce dont vous avez besoin pour vous en sortir. En ayant cette attitude, vous trouvez facilement et rapidement des solutions, vous les attirez à vous.

S’aimer, c’est accepter de se regarder à travers les autres, admettre que tout ce qui vous entoure est votre miroir. Votre façon de juger votre entourage est un reflet de votre jugement de vous-même. Dans plusieurs infolettres précédentes, j’ai parlé de la technique du miroir qui vous amène à vous réconcilier avec les autres et à vous pardonner.

S’aimer, c’est aussi vouloir ce qu’il y a de mieux pour vos trois corps : physique, émotionnel et mental. C’est aider votre corps physique en vous alimentant bien, en faisant des exercices régulièrement, en vous reposant quand vous êtes fatigué et en faisant des actions qui vous amènent vers ce que vous voulez. Au plan psychologique, c’est être attentif à ce que vous ressentez en parlant, en agissant et en pensant. Peu à peu, vous développerez votre capacité de sentir et pourrez vous diriger véritablement vers ce que vous voulez, c’est-à-dire suivre votre plan de vie.

 

La guérison demande de vivre le moment présent et arrêter de vivre dans le passé. Elle ne peut être complète que lorsqu’il y a un pardon véritable de soi. Quand vous vous réconciliez avec une autre personne, ce n’est qu’une étape pour vous montrer comment le faire avec vous-même. Le vrai pardon est atteint quand vous acceptez d’être comme l’autre que vous avez jugé, et ce, sans vous accuser ni vouloir vous changer. Ce n’est que lorsque vous cessez de vouloir vous changer – ou changer l’autre – que le changement se produit.

N’oubliez pas que même si votre problème est une maladie physique, elle n’est qu’un moyen que votre corps utilise pour attirer votre attention sur un problème affectif que vous n’avez pas encore reconnu. Votre corps physique est votre meilleur ami qui vous encourage, vous incite à découvrir ce qui bloque l’amour de vous-même.

Actuellement, il y a de plus en plus de témoignages de miracles. On ne peut expliquer pourquoi ils se produisent, mais on en constate de plus en plus. Par ailleurs, de nombreux professionnels s’entendent sur le fait que seule la personne concernée peut changer sa vie. Même si la plupart d’entre nous ont besoin d’une aide extérieure pour amorcer un changement, souvenons-nous que la guérison véritable ne peut venir que de l’intérieur.

Avec amour,

Lise Bourbeau

Source : http://www.ecoutetoncorps.com/fr/…

Sam's est
Email à Sam's Webmaster | Tous les Articles de Sam's

Laisser un Commentaire ;-)