SCINTILLEMENTS D’OREILLES, ACOUPHÈNES ?

Par Sam's • 15 mar, 2010 • Catégorie: ARCHIVES, LES HISTOIRES DE SAM'S, LES PLUS POPÜLAIRES

DE LA RÉSONANCE 4D
AU DÉDOUBLEMENT DU TEMPS

Nous arrivons à la fin des temps ou du temps, donc du dédoublement du temps, de la différenciation entre passé et futur en 3D. Le présent, quant à lui, est une succession de points de conscience avec des vides de “non-temps” à chaque instant. Le présent n’existe pas réellement, d’où l’importance capitale, paradoxalement, du temps présent, de la focalisation par l’émotion et du lâcher-prise. Amneka

J’ai rédigé l’article qui suit voici un an tout juste et les sifflements d’oreilles que je prenais pour des acouphènes redoublent d’intensité ces temps-ci mais il s’agit en définitive plus de scintillements cristallins que de véritables bourdonnements ordinaires.

Dans un post précédent, notre ami Ferlin me signale une information qui pourrait expliquer ce phénomène. En cause, le rayonnement que produisent les explosions solaire (rayons X et Gamma notamment. Jérôme, me faisait part de ces réflexions à ce sujet :

” Non non, rien d’anormal !Tous les surfeur d’argent sente les vagues, les grosses vagues… celles en tourbillon qui nous aident à monter, monter, dans une dynamique fractale. Une intense force nous offre de guérir notre syndrome de la division ;-)

Et plus loin :

” Cette “évolution”, certains la mesure et elle les déboussole ! “

et Jérôme nous invite à consulter cet article :

http://mutation-2012.com/index.php/lesprevisions/190-coefficient-multiplicateur

Je ne peux non plus m’empêcher de mettre en perspective, l’excellente synthèse qu’il a faite de la 1ère partie du livre de Julian Jaynes, 1974 : L’origine de la conscience dans l’effondrement de la pensée bicamérale qui remet en cause chez moi aussi, ma vision et ma conception sur la conscience, la raison, et l’origine de l’univers et de notre place en son sein et, bien évidemment de notre relation avec Dieu et tous les dieux auxquels nous croyons inconsciemment encore.

Je l’avoue, j’ai du mal à entamer cette lecture en profondeur tant son contenu me dérange.

Mais ne serait-ce pas là le signe qu’il me faille abandonner mes résistances inconscientes ?

Après les très très forts scintillements cristallins que j’aie ressentis durant tout le WE et, comme à chaque fois qu’ils se manifestent depuis plus d’un an, je vais consulter sur le site de Ferlin, le suivi des activités solaire. Immanquablement, mes scintillements auditifs correspondent à des explosions solaires dont les rayonnements secouent la magnétosphère de notre planète.

Lundi 6 décembre 2010, suite à l’explosion solaire dont le trou coronal à généré un filament de près de 700.000 Km de long, ce filament a lâché pratiquement face à la terre, ce qui risque d’occasionner de fortes perturbations de la ceinture magnétique terrestre dans les 72 heures, c’est à dire entre cette nuit et demain.

Autant dire que ça s’annonce chaud pour mes oreilles !

Comme par hasard, je tombe ce matin sur un nouvel article chez notre ami Ingo : Le Soleil, le Cœur et Nous dont voici un bref extrait du préambule :

” Pour ceux d’entre vous qui sont émotionnellement sensibles et éveillés, cette information sera à la fois une confirmation et une intégration. Pour ceux d’entre vous pour lesquels ceci est nouveau, cette information servira à vous préparer à répondre au lieu de réagir aux événements inévitables qui vont surgir à l’horizon de notre expérience collective. “

Cet article est à mettre en perspective avec cette excellente vidéo : Le Climat autrement ! où il est exposé que le changement climatique n’est pas seulement du à l’activité humaine, mais que les rayonnements cosmiques de notre galaxie ont une bien plus grande incidence sur le climat, par rapport à tout ce que l’homme pourrait générer de nuisible par ses émissions de CO2.

________________________________________________

Voici donc pour les mises à jour, mises à jour que j’actualiserais dans le fil des commentaires ou par des articles connexes si cela s’avère nécessaire.

En attendant, voici le fruits de mes recherches sur le sujet de mon billet :

INDICATEUR DE CONSCIENCE GLOBAL

L’indicateur en temps réel du Global Consciousness Project ( http://gcpdot.com ) change de couleur en fonction de la convergence ou de la divergence des pensées humaines du moment, le tout à partir d’une analyse en temps réel du web… Les couleurs vont du rouge (cohérence très forte) au bleu (cohérence faible) en passant par le jaune et le vert (cohérence moyenne)Si je commence par vous renvoyer à ce graphisme, c’est que depuis une semaine environ, la petite boule qui y navigue ne cesse de faire du yoyo et flirter dans le rouge, une cohérence très forte donc, n’étant peut-être pas sans relation avec le sujet de ce billet.

Pour plus de précision sur le GCP, allez consulter cet article ici

Voici près de deux mois, voilà-t-y pas que résonnent des sifflements intermittent dans mes oreilles.Dans un premier temps et de manière de plus en plus persistante, ces sifflements ou devrais-je dire désormais des scintillements, surviennent plus fréquemment qu’avant.Au commencement un jour ou deux par semaine, pour ensuite se manifester tous les deux jours et actuellement, pratiquement 24h/24h.

Existerait-il une différence entre les acouphènes et ces scintillements ou bien donne-t-on le nom d’acouphènes à un phénomène mal compris ?Au début je me suis fait tout un tas de scenarii. Des ondes Wifi et rayonnement d’écrans de mon ordinateur, aux ondes de mon nouveau compteur d’eau à lecture à distance, des chemtrails avec le projet HAARP et j’en passe et des meilleurs. Je me suis même fabriqué un casque-bonnet en aluminium afin de me protéger d’éventuelles ondes nocives que j’imaginais recevoir afin de stopper ses sifflements, rien n’y a fait et j’ai donc mis ça sur le compte probable d’acouphènes.

Je ne suis pas allé consulter (pourquoi faire ?) et j’ai appris à vivre avec et bien que cela ne me procure aucune gène, je n’ai eu de cesse à m’interroger sur l’origine de cette manifestation si soudaine.J’ai eu un début de réponse il n’y a pas très longtemps en glanant de ci de là, des informations sur la toile.Voici donc ce que j’ai pu collecter parmi mes recherches et les conclusions sont loin d’être définitives mais au moins, je peux enfin ne plus être obsédé par l’idée de n’avoir aucune explication à y apporter.

Aussi, 2 possibilités me sont aussi venues à l’esprit :

- La détection de l’ Âme

- La note qui sous-tend toute la création , la vibration primordiale

La vibration primordiale (bourdonnement) et le Soi Supérieur qui tente de fusionner de plus en plus.

Plus c’est fort, et plus ça vient de haut.

Tout d’abord, commençons par le commencement et que nous dit wikipédia sur les acouphènes ? Dans les cas pathologiques, la définition de Wikipedia est la suivante et est correcte, pour l’acouphène :”

L’acouphène est une impression auditive correspondant à la perception d’une onde sonore qui en réalité, n’existe pas. Il s’agit de sensations sonores non liées à une onde acoustique extérieure. Elles ne sont perçues que par le sujet atteint. Le son perçu peut ressembler à un bourdonnement, un sifflement ou même à un tintement ressenti dans le crâne ou dans l’oreille interne, d’un seul côté ou des deux.

Il existe deux types d’acouphènes : l’acouphène objectif et l’acouphène subjectif.”Si quelqu’un est très matérialiste, “terre à terre”, souvent polarisé STS et pas “ouvert à tout ça”, ou qui vit des croyances spirituelles par les livres et conférences (mais tout le monde a un peu commencé ou, mieux, transité par ça, jadis, car alors il y a un “événement” antérieur), il y a de fortes chances que ce soit un acouphène. Mais ça peut aussi, si ce ne l’est pas, être le signe d’un éveil futur, inconscient, car tout procède par vagues.

Les très intéressantes remarques de Amneka

Pour quelqu’un qui a connu l’une des diverses formes d’”Eveil spirituel” (NDE, OBE - Expérience proche de la mort, dédoublement astral -, donc “phasing”, vision d’ET, télépathie, etc.), ou qui est en plein “éveil sprituel” progressif, il en va tout autrement :

C’est un scintillement cristallin très pur et en général permanent, qui ne provoque aucune douleur, aucune gêne. Il n’y a aucune douleur dans la tête, aucune gêne, rien de pathologique en amont ou en aval. Plus il est fort et plus le contact avec le Soi Supérieur est / sera puissant.

C’est l’ADN dans le sang (eau) qui transmet et émet, parce que l’ADN est (en plein développement et est) une antenne électromagnétique entrant en résonance avec la terre, les étoiles, les constellations et les galaxies.

Au-delà de la compréhension par l’ADN, c’est le champ de torsion interne qui entre en résonance avec celui du Centre Galactique, car tout est UN.Le bourdonnement, lui, ressemble au son primordial et, aussi, au bourdonnement qu’on ressent (le corps qui vibre dans sa totalite), avant une OBE (phasing). Au retour de l’OBE, on entend un “clac”, comme une ampoule qui claque. Ça surprend, les premières fois, d’ailleurs Very Happy

Ces scintillements de l’ADN et bourdonnements sont, dans tous les cas, accompagnés de temps à autre d’autres sensations visuelles, corporelles, olfactives, intuitives, télépathiques, d’événements synchronistiques, de rêves révélateurs, etc. Et la personne qui ressent tout ça n’a jamais le moindre doute.

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, ce n’est pas gênant du tout au quotidien. Ce qui est gênant, par contre, sont les rapports avec les gens. Ce n’est plus le même monde. Et leurs préoccupations n’ont plus rien à voir avec ce à quoi on pense. On ne se détache pas de leur “réalité” basique dualiste faite de combat permanent intra-espèce…

Amneka nous dit des choses passionnantes au sujet de La Dilatation du Temps Durant le Sommeil :

Nous arrivons à la fin des temps ou du temps, donc du dédoublement du temps, de la différenciation entre passé et futur en 3D. Le présent, quant à lui, est une succession de points de conscience avec des vides de “non-temps” à chaque instant. Le présent n’existe pas réellement, d’où l’importance capitale, paradoxalement, du temps présent, de la focalisation par l’émotion et du lâcher-prise.

Je pense que le 28 octobre 2011 concerne la création instantanée, ce qui doit s’apparenter au temps zero, et le 21 décembre 2012 (à part les alignements planétaire et galactique) un point de résonance électromagnétique zero, qui concernerait plutôt le cerveau. La période séparant les deux pourrait être une période de fusion entre les temps et la résonance.

Comme nous devons focaliser sur l’instant présent, on peut dire qu’on vit les prémisses d’une période fascinante avec l’accélération du 11 février 2011. L’analogie est Internet : par exemple, j’étais sur Internet depuis 1993 (et d’autres, avant moi ou peu après). Mais l’explosion du Net a démarré en 1999. Actuellement, comme les études sur les champs de torsion se développent et les applications prouvées, je pense que l’accélération planétaire viendra, entre autres, de là.

Les rêves paraissent être plus longs parce qu’en arrivant progressivement en 4D, le rêve et la réalité vont, semble-t-il, s’inverser, ou tout au moins, fusionner. On se promène peu dans l’espace, mais beaucoup dans le “temps”.

La période idéale de sommeil est de 6H par période de 24 heures. 2 fois 3 heures. Ou, par exemple : 6 + 2. On peut vivre le jour ou la nuit, cela n’a pas d’importance. Des gens sont programmés pour la nuit, d’autres pour la journée. Ce n’est pas un “problème”, contrairement à ce qu’affirme la “norme”.Les rêves mettent en place ce qui n’a pas été résolu pendant la journée et peuvent donner, de plus en plus, des indications pour l’avenir proche.En fonction du niveau de conscience de chacun, la tête doit bourdonner un peu, avec des scintillements au niveau des oreilles. Les deux peuvent être temporaires ou permanents, forts ou faibles. C’est généralement 24H/24, plus fortement en début de soirée jusqu’à la fin de la nuit.

Alors voyez chers amis que j’ai eu raison de persister dans mes recherches et je remercie chaleureusement Amneka de ces éclaircissements qui me conforte dans ma certitude que nous vivons un temps extraordinaire et une période révolutionnaire.

A LIRE AUSSI : L’INFLUENCE DU RAYONNEMENT COSMIQUE SUR NOTRE AVENIR

Je vous propose pour conclure, devoir ou revoir l’exposé de Jean-Pierre Garnier Malet :

 (39:16)

Dans cette théorie qui trouve sa vérification et sa justification dans le cosmos, le temps dévoile sa propriété essentielle qui le rend créateur. Comme la masse, l’énergie, l’espace, atomique ou cosmique, le temps est discontinu. Cette discontinuité permet de jongler avec le hasard et la prédestination sans pour autant annuler une évolution hasardeuse ni un déterminisme rassurant. Il en résulte un principe vital capable de nous donner en permanence un équilibre salutaire, instinctif et intuitif. C’est la méconnaissance de ce principe qui déséquilibre actuellement les hommes et notre planète. Pour éviter des désordres d’envergure, corporels et planétaires, il serait urgent d’appliquer ce que nos ancêtres appelaient le « principe de l’alpha et de l’oméga ».

La_Théorie_du_Dédoublement.pdf

Cela dit, chacun a à suivre sa voie, celle vers quoi nous porte son cœur.

Il n’y a pas, selon moi, une seule vérité, une seule voie véritable à suivre.

Il y en a autant qu’il y a d’âmes sur cette planète.

Mais ce dont je suis sûr, c’est qu’individuellement et toutes réunis, elles mènent à L’UN.

Que l’on ne se fasse un monde de rien,

Il nous suffit d’abandonner nos résistances et de nous laisser pénétrer par la Lumière

Bien et bon toujours mes amis,

Sam’s

LIRE AUSSI :

 FILM : SOLAR & R-ÉVOLUTION de CONSCIENCE»

 Accélération du temps

Sam's est
Email à Sam's Webmaster | Tous les Articles de Sam's

Laisser un Commentaire ;-)