L’IBOGA : BOIS SACRÉ, SES VERTUS MÉDICINALES

Par Sam's • 30 mar, 2015 • Catégorie: ARCHIVES, CHAMANISME ET MEDECINE CURATIVE, EDITO, LES PLUS POPÜLAIRES

Quelles sont les vertus de l’IBOGA ?

L’importance de l’Iboga, bois sacré, arbre de la connaissance du bien et du mal telle qu’on en parle au sein de la tradition bwitiste et même dans la Sainte Bible, est considérable.

Cet arbre a deux catégories de vertus. Nous avons la catégorie des vertus psychiques. Leur domaine est celui de l’éveil de la conscience divine et le fonctionnement harmonieux des facultés psychiques, des centres de forces en l’homme en vue de son évolution spirituelle.

Éveillée, la conscience divine en l’homme permet à ce dernier d’être conscient, de découvrir la pureté de la nature et les pouvoirs de l’être divin qu’il porte en lui, d’une part, et de commencer à connaître Dieu, la plupart de ses manifestations et de ses lois, d’autre part. Il s’agit donc de la connaissance de soi, de Dieu et de ses lois. Voilà le plus important qu’on peut tirer de l’Iboga, bois sacré.

C’est ce domaine mystique qui intéresse le plus les bwitistes ici au Gabon en ce qui concerne l’Iboga, bois sacré. Il aide l’homme à découvrir Dieu et se lois. Qu’est-ce qui peut être plus important que ça ? L’homme peut être en bonne santé de sa naissance jusqu’à sa mort, toujours est-il qu’il mourra un jour et son corps va aller pourrir dans la tombe. C’est son destin. Et les richesses matérielles qu’il a pu s’amasser restent à la disposition, aux mains d’autres personnes.

La seule richesse qu’il emporte à sa mort est cet éveil de la conscience divine en son âme, laquelle lui permet de découvrir tous les pouvoirs divins qu’il a et le fait qu’il est un fils de Dieu, donc un petit dieu, doué de tous les pouvoirs de son Père Divin selon le sixième verset du psaume quatre vingt deux : «J’avais dit : vous êtes des dieux, vous êtes tous des fils du Très-Haut.» et l’évangile de Jean chapitre cinq verset dix neuf :     « ….tout ce que le Père fait, le fils aussi le fait pareillement. » Ce sont ces pouvoirs qui permettent à l’homme d’agir puissamment sur la terre comme sur le plan spirituel, de tout maîtriser et de tout obtenir.

La deuxième catégorie des pouvoirs de l’Iboga, bois sacré, ce sont les vertus médicinales. C’est le côté qui a toujours attiré beaucoup plus de monde ici au Gabon et qui intéresse maintenant le monde Occidental. La santé du corps. Les bwitistes utilisent souvent l’Iboga, bois sacré, pour soigner la plupart des maladies psychiques, appelées encore maladies psychosomatiques, celles qui se manifestent dans la chair mais qui ont leur origine dans l’esprit, à savoir : l’aliénation mentale, le maboulisme ou folie, la possession, l’envoûtement ou action à distance, certaines vocations refusées par l’homme.Etc.

Dans les cas ci-dessus, l’initiation mystique ou spirituelle est souvent nécessaire. Elle sert à ce moment là d’opération, de technique psychiatrique tandis que l’Iboga, bois sacré, est utilisé en guise d’anesthésie. Les deux (initiation-IBOGA, bois, sacré.) permettent au patient de prendre d’abord contact avec le ou les plans spirituels où se trouve l’origine du mal, d’enrayer ensuite cette origine et, enfin, revenu sur le plan objectif, de constater tout de suite ou d’attendre le résultat qui se manifestera après des jours, semaines, mois ou années sur le plan physique, corporel. Tous les drogués sont également soignés de cette manière.

Ce sont ces cas parmi tant d’autres qui sont habituellement traités avec l’Iboga, bois sacré. Et c’est très efficace. Les premiers cas, psychiques, échappent souvent aux examens médicaux dans la médecine officielle, les deuxièmes cas, de drogues, sont découverts par des examens médicaux, mais difficilement traités. L’ibogaïne, qui est une substance de l’Iboga, bois sacré, joue un très grand rôle dans ce domaine.

C’est récemment que les Occidentaux viennent de découvrir l’effet neutralisant de l’ibogaïne sur les diverses drogues. Les bwitistes l’utilisent depuis plus d’un siècle ici au Gabon. Plusieurs autres pandémies sont traitées lors des initiations mais en utilisant à grande dose l’Iboga, bois sacré. Mais les bwitistes préfèrent garder un mutisme complet sur les résultats qu’ils obtiennent.

Plusieurs maladies pandémiques sont psychosomatiques. Elles ont leur origine dans l’esprit et se manifestent dans la chair. Leur rôle est de forcer l’homme à changer radicalement de conduite, de comportement dans certains domaines ou dans d’autres de la vie. Tant que l’homme ne modifie pas son comportement, ces maladies durent longtemps et les traitements sont gardés jalousement par ceux qui doivent les indiquer. C’est pour cela que par exemple pour le SIDA lors des campagnes de sensibilisations, on doit beaucoup insister sur l’abstinence et la fidélité et non sur l’utilisation des préservatifs.

Les préservatifs encouragent et favorisent encore la débauche à grande échelle : nationale, continentale ou mondiale. Lorsque, d’une manière générale, à l’échelle mondiale, la conduite de l’homme dans le domaine sexuel sera acceptable par les dirigeants invisibles, (cela vous fait peut-être sourire, voir vraiment rire, croyant que vous savez tout) les divers traitements pouvant tuer énergiquement et immédiatement le virus du SIDA et ses méfaits seront découverts partout sur la terre. Qu’on évite de penser qu’on sait tout sur les maladies. Les autres peuvent savoir plus sans qu’on le sache. Recherchons et soyons ouverts à tout, mais choisissons ce qui est bon, vrai et utile pour nous.

Beaucoup d’autres maladies physiques sont traitées au moyen de l’Iboga telles que les faiblesses sexuelles, le mal d’estomac, les infections pulmonaires, etc …

Lire aussi :

CONTROVERSE AUTOUR DE L’IBOGA

Rapports Sur l’Iboga Tabernanthe : Erowid Expériences.org

Iboga Thérapeutique

 Ibogaïne Story

Des neurosciences dans l’Iboga

Iboga & Expériences de mort imminente

IBOGA, VOYAGE VERS LA GUERISON
3 Problèmes communs de santé mentale traitable avec les PsychédéliquesMalgré la perspective sociale compliquée concernant les psychédéliques, plus de recherche et d’attention est accordée à l’utilisation de substances psychédéliques comme le diéthylamide lysergique d’acide (LSD), les champignons contenant de la psilocybine, et des plantes telles que l’ayahuasca pour traiter les maladies mentales, notamment la dépression, l’anxiété, l’alcoolisme et la toxicomanie.

Les psychédéliques interagissent avec les récepteurs de sérotonine dans le cerveau et ont un moyen de permettre aux gens d’envisager de nouvelles perspectives et possibilités dans la vie. Malheureusement l’histoire politique et les lois en vigueur dans la plupart des pays font qu’il est difficile pour les cliniciens et les scientifiques d’obtenir l’approbation réglementaire nécessaire pour les essais cliniques. La recherche sur le développement de la psychothérapie à l’utilisation des drogues psychédéliques est venu à un arrêt brusque dans les années 1960 après que le LSD ait été rendu illégal aux États-Unis (US) en 1966.
La suite : http://www.endoriot.com/2014/09/3-common-mental-health-issues-treatable.html

            Iboga: une Disparition Hallucinante.

L’Iboga est une plante tropicale aux vertus thérapeutiques exceptionnelles : l’ibogaïne, qui est extrait de sa racine, permet en effet de sevrer les personnes dépendantes aux drogues dures.
Malheureusement, ce petit arbuste est endémique …

Sam's est
Email à Sam's Webmaster | Tous les Articles de Sam's

3 Réponses »

  1. Témoignage

    ” L’ibogaïne est un processus mental pour moi, une sorte de purification spirituelle et un sérum de vérité dont j’ai eu à faire l’expérience par ses résultats au fil du temps.
    De ce que je peux dire après six mois, c’est seulement maintenant que je ne suis pas plus accro à aucune drogue.

    Il faut du temps pour admettre qu’il n’y a aucun moyen d’y revenir.
    L’Ibogaïne n’est pas la solution en soi, bien qu’il enlève l’envie et le comportement compulsif et addictif complètement.

    L’Ibogaïne vous aide à réaliser que toute connaissance est disponible pour vous guérir en ayant toujours à l’esprit une puissante détermination.
    Cela vous appartient si vous êtes prêt à abandonner votre ego addictif …”

  2. Bonjour monsieur Sam’s,
    Vos articles sont intéressants et ma question la voici… -Avez-vous un compte facebook ou autre pour pouvoir vous lire et vous suivre. J’aimerai continuer à lire vos articles et en recevoir dans ma boite mail.
    Merci, à bientôt
    Cordialement Nicole.

  3. Oui bonjour Nicole,

    Merci de votre appréciation et si content que les articles publiés ici vous plaisent,
    c’est un plaisir de les partager.

    Je n’ai malheureusement plus de compte FB depuis l’an dernier pour des raisons que j’avais déjà exposées.
    Pour suivre les articles, il suffit de vous abonner au flux des Articles RSS qui se trouve dans la colonne latérale ou via le lien. Cependant, ils ne vous seront pas envoyés dans votre boite mail et vous devrez consulter votre marque pages perso pour en être informé, je ne peux actuellement pas créer un programme de News letters pour transmettre les nouveaux articles.

    Si vous avez des questions ou des commentaires, n’hésitez pas à les poster ici ou par mail à samstory@free.fr
    Bien cordialement ;-)
    Sam’s

Laisser un Commentaire ;-)